Revue de livre: Quand le corps dit non

Ma bibliothèque 1

De temps en temps, je souhaite vous présenter un des livres merveilleux que je possède dans ma bibliothèque. Ces livres que nous gardons avec le projet de les relire et de continuer à s’en inspirer. Un jour, dans une friperie, j’ai mis la main sur ce petit trésor, un livre que j’avais écouté en vidéo dans la même semaine. ”When the Body Says No” ou ”Quand le corps dit non” du Dr. Gabor Maté est un exposé simple mais révolutionnaire sur les effets insidieux d’un trop plein de stress et d’abus de soi, pouvant causer addictions, maladies pouvant aller vers une mort précoce.

Gabor Maté

Dr. Maté est un médecin canadien, vivant à Vancouver, d’origine juive, qui a immigré avec ses parents dans la tendre enfance  de Yougoslavie. Il a travaillé avec les drogués et les alcooliques du district de Downtown East Side de Vancouver et a un intérêt spécial pour les enfants qui ont un déficit d’attention (TDA).

When the Body Says No 1

Ce livre confirme ce que j’ai constaté au cours de mes recherches et de mes expériences personnelles et professionnelles sur les conséquences du stress sur le corps. Il est sorti en 2003 mais est encore d’actualité aujourd’hui. Des conditions caractérisées comme étant ”toutes dans la tête” 15 ans passées, ne sont toujours pas traitées avec les soins appropriés.
Il décrit très bien le syndrome de la co-dépendance. Où les gens se tuent à être des bonnes personnes, serviables qui se laissent user et abuser par leur être chers qui sont souvent dépendants eux-mêmes, addictés, manipulateurs et abusifs. L’accent de ce livre n’est cependant pas mis sur les personnes abusives mais sur le prix caché que nous devons payé si nous négligeons nos besoins et obéissons à des codes de conduite imposés de l’extérieur plutôt qu’aux valeurs qui nous viennent de l’intérieur de qui nous sommes vraiment.
 
Incluant ses difficultés personnelles dans ses exemples, Dr Maté dépeint un portrait émouvant des conséquences du stress, de la douleur, des traumatismes subits par des personnes en bas âge ou par leurs parents. Le besoin d’attachement naturel que ressens un jeune enfant fait en sorte que cet enfant négligera ses autres besoins afin de plaire ou de protéger les adultes qui en prennent soin et ainsi assurer sa propre survie. Dans les 5 premières années de vie, l’instinct de survie s’adapte très rapidement à ce qui est exigé d’un enfant et cet adaptation s’installe pour que l’enfant soit aimé et connecté, en d’autres mots, nourri et protégé.
 
L’auteur écrit que ces codes de conduite venant de l’extérieur font partie de nos croyances et nous suivent dans la vie adulte, souvent dans l’inconscient et font que nos propres valeurs authentiques, venant de l’intérieur sont négligées ou tout simplement ignorées.
 
Le corps avec son mécanisme de protection instinctuel voit ceci et en souffre. Ils se rebelle de plus en plus violemment en causant des malaises allant jusqu’à la maladie. Les fléaux modernes comme le cancer, la maladie de Parkinson, les addictions, les maladies auto-immunes comme le Sclérodermie, la Sclérose en Plaque et la maladie de Lou Gehrig sont des exemples frappants des conséquences de cet d’abus de soi. 
 
Il nous explique que la solution, est possible. Nous ne pouvons pas changer notre passé et notre histoire mais il est en notre pouvoir de reconnecter avec soi-même, de changer nos croyances et nos comportements. Nous pouvons apprendre à vivre une vie authentique basée sur nos valeurs propres, sur nos états émotionnels et sur nos propres besoins. 
 
Je vous encourage sincèrement à lire ce livre, que vous trouverez en bibliothèque ou en ligne. Voici un vidéo qui contient quelques extraits de ce livre, discutés par Dr Gabor Maté lui-même.
 
 
 
Bonne lecture et bonne journée.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s